Infothèque

Online bestellen


Documents EN 1090

Base solide pour votre Manuel de qualité EN 1090

Tools paramètres de soudage

La réglette de soudeur

Métallerie

Média professionnel pour l'industrie du métal

Publicaties


  • Assemblage thermique de tôles en matériaux dissemblables

    L'assemblage thermique de tôles en matériaux dissemblables a été étudié dans le cadre du projet Cornet européen 'InnoJoin'. Des avancées ont été réalisées récemment pour un certain nombre de procédés de soudage, permettant de souder des combinaisons de matériaux dissemblables. Ce projet englobait un large éventail de technologies de soudage, livrées par le consortium Institut Belge de la Soudure (IBS, Belgique), KU Leuven – De Nayer (KUL, Belgique), Centre d’Etudes Wallon d’Assemblage et du Contrôle des Matériaux (CEWAC, Belgique), Schweißtechnische Lehr- und Versuchsanstalt (SLV Hälle, Allemagne) et Laboratorium für Werkstoff- und Fügetechnik (LWF, université Paderborn, Allemagne), et un large éventail de matériaux. On s'attendait donc à des solutions novatrices pour des applications industrielles. Les partenaires ont également utilisé leurs connaissances et leurs expériences spécifiques en matière de méthodes d'essais destructives et non destructives, pour générer des résultats comparables, cohérents et correct.

  • Soudage par friction-malaxage des alliages d'aluminium

    Au début 2010, le projet CASSTIR (titre complet 'Assemblage innovant de structures exigeantes en aluminium par le procédé de soudage par friction malaxage') a pris fin.
    Ce projet a été subsidié par la Politique Scientifique Fédérale, dans le cadre du 'Programme de stimulation au transfert de connaissance dans des domaines d'importance stratégique'.

  • Soudage par impulsion magnétique

    Le soudage par impulsion magnétique est basé sur le principe de l'utilisation de forces électromagnétiques pour déformer ou souder des pièces. Etant donné que cette technique ne fait pas usage de chaleur pour réaliser l'assemblage, elle offre d'importants avantages par rapport aux techniques de soudage conventionnelles!

  • Soudage par points par friction

    Une technique de soudage par points innovante est récemment apparue sur le marché: le soudage par points par friction. Ici, l'assemblage est réalisé via la chaleur de friction. Cette technique de soudage est idéale pour le soudage d'aluminium et offre une solution face aux difficultés auxquelles le soudage par points par résistance de ces matériaux est confronté, comme l'usure de l'électrode et la tenue d'outil. Ce processus a aussi un domaine d'application très vaste, comme par ex. pour le soudage d'alliages d'aluminium à résistance accrue avancés, qui ne peuvent pas être soudés avec les techniques de soudage conventionnelles. Il est également possible d'assembler correctement des matériaux dissemblables comme par ex. de l'aluminium et de l'acier, des alliages d'aluminium revêtus ou des matériaux d'épaisseur différente.
    Ces nouvelles possibilités, notamment la combinaison de matériaux légers avec des aciers classiques, permettront de réaliser des produits plus légers, plus performants, ou avec une intégration accrue de fonctionnalités, et donc une plus grande valeur ajoutée.

  • Soudage par friction-malaxage

    Le soudage FSW (friction-malaxage) est une technologie prometteuse pour l'assemblage de pièces d'aluminium puisqu'elle permet d’assembler des alliages d'aluminium à haute résistance, sans passer par la fusion et sans apport de matière. Ce procédé est également utilisé et très apprécié pour l’assemblage de matériaux dissemblables. Ce procédé d’assemblage, qui est arrivé à maturité depuis quelques années, présente un intérêt certain car une fois les paramètres de soudage fixés, la répétabilité est excellente. De plus il permet une grande souplesse d’utilisation et très peu de risques puisque ce type de soudage ne nécessite pas de gaz de protection.

  • Recherche sur les techniques d'assemblage pour metal et composites

    Le besoin de nouveaux composants mixtes métal-composite pour l'industrie automobile implique des défis de taille au niveau des assemblages entre différents types de matériaux. Tel était le moteur du projet de recherche MetalMorphosis, qui a été mené pendant 2,5 ans à l'IBS, en collaboration avec huit partenaires européens. Le 24 février 2016, les résultats de la recherche ont été présentés à un public international, composé d'entreprises issues de différents secteurs, de centres de recherche et d'universités. Le développement de trois pièces de démonstration, à savoir une pédale de frein, un amortisseur et un pare-chocs de voiture, a également été commenté afin de valider ainsi les connaissances acquises au niveau industriel.

  • La fabrication additive par arc electrique

    La fabrication additive est un processus pour la fabrication de produits sur la base de modèles 3D, en ajoutant du matériau couche par couche, ceci contrairement aux méthodes de production conventionnelles, telles que l'usinage de matériaux. Le terme 'fabrication additive' comprend une large gamme de technologies, telles que le selective laser melting (SLM), la direct laser fabrication ou les processus avec un arc électrique pour l'ajout de fil. Ces technologies sont utilisées dans diverses branches de l'industrie, de l'automobile, de l'électronique, des articles de consommation comme pour les applications médicales. Beaucoup d'entreprises montrent un intérêt dans la fabrication additive pour la conception de meilleurs produits, à cause des avantages du processus par rapport aux techniques traditionnelles.

  • Soudage MIAB soudage à l'arc tournant

    Le soudage MIAB (Magnetically Impelled Arc Butt Welding ou soudage en bout à l'arc tournant) est un procédé de soudage à la forge soudant toute la section d'un seul mouvement. Il est surtout utilisé dans l'industrie automobile européenne pour l'assemblage de profilés tubulaires en acier à fine paroi circulaires et non circulaires. Ce procédé de soudage exécuté automatiquement est très intéressant, grâce au temps de cycle court et à la qualité très reproductible. Cet article donne une vue globale du principe de fonctionnement et des applications possibles.

  • Impulsion électromagnétique pour composants mixtes metal-composite

    Le besoin de nouveaux composants mixtes métal-composite pour l'industrie automobile implique des défis de taille au niveau des assemblages entre différents types de matériaux. Tel est le moteur du projet de recherche MetalMorphosis, actuellement en cours à l'IBS en collaboration avec huit partenaires européens. Cet article expose d'abord brièvement l'objectif du projet de recherche MetalMorphosis. Il s'attardera ensuite sur les concepts d'assemblage développés et sur la recherche sur les assemblages de tubes et de tôles mixtes métal-composite via la technologie d'impulsion électromagnétique. Il se penchera, enfin, sur le développement de deux pièces de démonstration, à savoir une pédale de frein et un amortisseur, afin de valider les connaissances acquises au niveau industriel.

  • Nouvelle technique pour le soudage par points d'alu

    Une technique de soudage par points innovante est apparue sur le marché : le soudage par points par friction. Ici, l'assemblage est réalisé via la chaleur de friction. Cette technique de soudage est idéale pour le soudage d'aluminium et offre une solution face aux difficultés auxquelles le soudage par points par résistance de ces matériaux est confronté, comme l'usure de l'électrode et la tenue d'outil. Ce processus a aussi un domaine d'application très vaste, comme par ex. pour le soudage d'alliages d'aluminium à résistance accrue avancés, qui ne peuvent pas être soudés avec les techniques de soudage conventionnelles. Il est également possible d'assembler correctement des matériaux dissemblables comme par ex. de l'aluminium
    et de l'acier, des alliages d'aluminium revêtus ou des matériaux d'épaisseur différente. Ces nouvelles possibilités, notamment la combinaison de matériaux légers avec des aciers classiques, permettront de réaliser des produits plus légers, plus performants, ou avec une intégration accrue de fonctionnalités, et donc une plus grande valeur ajoutée.

Une question, remarque ou suggestion ?