Analyse non destructive pour micro-joints

Afin de comparer des procédés de soudage, il est nécessaire de vérifier qu’aucun défaut de soudure n’est présent. L’IBS possède une grande expertise en essais destructifs. La plate-forme microsoud et l’équipement de soudage sont hautement équipés de technologies standard d’analyse non destructive : le ressuage, la magnétoscopie, les ultrasons et la radiographie. Pendant le ressuage, les liquides colorés peuvent aussi bien être utilisés que les agents fluorescents pour la détection des discontinuités ouvertes en surface des pièces. La radiographie permet de détecter les défauts volumétriques (porosités, inclusions) ou planaires comme les fissures. En plus des rayons X traditionnels et des sources radioactives (Ir, Se, …), il existe des techniques adaptées au micro-contrôle. La radiographie haute résolution utilise une source de rayons X à microfoyer. Ceci réduit le flou géométrique et augmente ainsi la qualité de l’image. L’utilisation de la radiographie digitale combinée à la possibilité d’agrandissement de l’image permet de mesurer de petites indications de quelques dixièmes de microns. Grâce à la dernière génération de traitement d’image numérique, la reconstruction d’une pièce et de ses défauts internes en trois dimensions est possible (tomographie).  

 
Partager: 
Share