Infothèque

Online bestellen


Documents EN 1090

Base solide pour votre Manuel de qualité EN 1090

Métallerie

Média professionnel pour l'industrie du métal

Publicaties


  • Migatronic Cowelder

    Le cobot de soudage : un petit robot de soudage simple, compact et flexible

    Avec l’automatisation de la production de soudage, l’idée d’un robot de soudage fait rapidement son chemin, mais le choix n’est pas toujours évident. « Y a-t-il suffisamment de travail pour le robot de soudage ? », « Quel est le retour sur investissement ? », « Qui peut/pourra travailler avec ? » Telles sont les questions qui se posent avant la décision d’achat. C'est pourquoi un cobot de soudage a été développé. Il s'agit d'un petit robot de soudage flexible, compact et simple très bien adapté pour les applications répétitives simples.

    Depuis février 2019, l’IBS dispose d'un tel cobot de soudage équipé d'un poste à souder semi-automatique. À louer pour les membres de l’IBS.

  • Soldamatic : une formation améliorée de pointe pour le soudage

    Soldamatic est un simulateur de soudage conçu comme un outil d’apprentissage du futur. La réalité virtuelle et la réalité augmentée offrent des possibilités sans précédent de réaliser des soudages réalistes avec un simulateur, ce que l’on appelle le soudage virtuel, et ce, en utilisant une technologie de pointe. Le simulateur Soldamatic est équipé de procédés de soudage semi-automatique, d’une électrode enrobée et de TIG. Il dispose d’un panneau avant des plus réalistes pour la soudure de sources d’alimentation, d’un vrai masque de soudage équipé de caméras haute résolution pour des graphiques optimaux, de véritables torches de soudage et d’une interface logicielle conviviale incluant un module d’analyse pour évaluer objectivement les résultats du soudage.

    L'IBS dispose d'un simulateur de soudage Soldamatic, équipé de procédés de soudage semi-automatique. À louer pour les membres IBS.

  • Formations IWI d'inspecteur en soudage diplomé

    L'abréviation IWI signifie International Welding Inspector. Il s'agit d'une formation reconnue à l'échelle internationale par l'IIW (International Institute of Welding) avec diplôme. La formation IWI est encore largement méconnue, mais est une formation complémentaire de valeur pour les coordinateurs en soudage IWE, IWT ou IWS devant assumer une fonction de contrôle de qualité étendue.

  • Coordinateur en soudage sous la loupe

    Le coordinateur en soudage a longtemps été un concept et une fonction très importants dans les entreprises de production. Pour de nombreuses applications telles que le ferroviaire (EN 15085), la construction (EN 1090), et l’aérospatial (ISO 24394), les normes font référence au coordinateur en soudage. En outre, la norme EN ISO 3834 (“ISO 9001 pour le soudage”) renvoie à  l’importance et aux exigences liées à la fonction de coordinateur de soudage. Ce dernier doit dans tous les cas être suffisamment compétent et posséder une connaissance approfondie en soudage. Cette connaissance peut être acquise à travers le suivi d’une formation reconnue au niveau international et réglementée.

  • Le soudage, technique d'assemblage ayant des perspectives d'avenir

    Le soudage est encore toujours la technique d’assemblage la plus importante et doit être considérée comme la technologie principale pour l’assemblage permanent de métaux et de matières plastiques et ce, dans toutes les branches de la production. Le soudage est incontournable dans l’économie de tout pays industrialisé. Les produits et constructions soudés contribuent largement au PNB. L’industrie qui utilise le soudage et les techniques connexes donne du travail à des millions de personnes de par le monde.

  • Les qualifications internationales, demande 'uniformisation

    Un système de qualification n’a aucune valeur s’il ne délivre pas une déclaration quantitative et fiable de ce que la personne qualifiée a obtenu. Alors seulement il fournit une marque reconnue du statut pour la personne et son employeur, et inspire confiance aux utilisateurs et aux clients. Établir un système de qualification international dans le monde entier présente de nombreuses difficultés, par exemple la langue et les différences culturelles. Il en est résulté que des essais de réalisation de telles qualifications ont fini, dans la plupart des cas, en quelques sortes de reconnaissance mutuelle des systèmes nationaux plutôt qu’un système international vraiment harmonisé. La profession du soudage a établi, à travers l’International Authorisation Board (IAB), un système de qualification international IIW, qui reçoit une attention et une reconnaissance très large.

Une question, remarque ou suggestion ?