Infothèque

Online bestellen


Documents EN 1090

Base solide pour votre Manuel de qualité EN 1090

Métallerie

Média professionnel pour l'industrie du métal

Publicaties


  • Comportement en fatigue amélioré des structures soudées en HSS (FATWELD) - Rapport final

    Les aciers haute résistance (HSS) disposent d'un potentiel considérable de réduction du poids ou d'allongement de la durée de vie dans de nombreuses applications industrielles, comme les machines agricoles ou les véhicules de construction. L'utilisation des HSS pour les structures soudées est aujourd’hui limitée, en raison de la faible résistance à la fatigue au niveau des cordons de soudure, dont il convient de tenir compte selon les codes du design. Pour y apporter une réponse, le projet FATWELDHSS a été lancé il y a trois ans avec l'appui du Research Fund for Coal and Steel (RFCS) européen, OCAS et l'Institut Belge du Soudage (IBS) comme membres du consortium. Le but de ce consortium a été d'étudier les différentes techniques de post-traitement du soudage et plus précisément leur effet sur la longévité à la fatigue des cordons de soudure (MAG) semi-automatiques.

    Les résultats de cette étude montrent qu'il est possible de récupérer en partie les meilleures propriétés de fatigue inhérentes aux matériaux de base HSS non soudés à hauteur du cordon de soudure, par l'utilisation d’un post-traitement de soudage approprié.

  • Technique des repliques, de plus en plus appliquee

    La technique des répliques est de plus en plus connue et appliquée dans l'industrie en raison de son caractère non destructif et de son exécution relativement rapide. Ce premier article explique la technique des répliques et la compare à l'examen métallographique destructif. Les différentes étapes de cette technique sont expliquées afin d'éviter les nombreux malentendus au point de vue pratique. La deuxième partie présentera quelques exemples, afin de montrer des situations dans lesquelles la prise de réplique est favorable ou même nécessaire.

  • Améliorer la durée de vie en fatigue par un post-traitement

    La résistance à la fatigue des assemblages soudés peut être améliorée par l’application d’un post-traitement comme la refusion TIG ou le martelage. Cet article décrit les résultats du projet DURIMPROVE dans lequel on a étudié l’effet de trois techniques de post-traitement sur la résistance à la fatigue des assemblages soudés en aciers à haute résistance.

  • Ameliorer la duree de vie en fatigue par un post-traitement

    La résistance à la fatigue des assemblages soudés peut être améliorée par l’application d’un post-traitement comme la refusion TIG ou le martelage. Cet article décrit les résultats du projet DURIMPROVE dans lequel on a étudié
    l’effet de trois techniques de post-traitement sur la résistance à la fatigue des assemblages soudés en aciers à haute résistance. 

  • Nouvelle génération d'acier austenitique: DMV 304HCU

    Au cours des deux dernières années, l’Institut Belge de la Soudure a mené, avec Laborelec comme partenaire, un projet de recherche prénormatif consacré au DMV 304HCu. L’objectif est de reprendre ce matériau dans la norme européenne harmonisée EN 10216-5 sous la dénomination X10CrNiCuNb18-9-3. Le DMV 304HCu est produit par Salzgitter Mannesmann Stainless Tubes et est la version européenne du Super 304H, développé par Sumitomo, pour être appliqué dans des petits tuyaux de (re)surchauffeur dans des centrales au charbon (ultra)supercritiques. L'introduction des aciers austénitiques dans les chaudières implique que dans la chaudière à vapeur, des soudures entre les aciers DMV 304HCu et 9% Cr seront réalisées, ce qui nécessitera un traitement thermique après soudage. Cet article traite de l'influence de ce traitement thermique sur le DMV 304HCu.

  • Nouvelle génération d'acier austenitique

    DMV 304HCu/SOUDABILITE ET PROPRIETES A HAUTE TEMPERATURE

    PROJET PRENORMATIF, SPF ECONOMIE

    L’Institut Belge de la Soudure, avec Laborelec comme partenaire, mène un projet de recherche prénormatif consacré au DMV 304HCu. L’objectif est de reprendre ce matériau dans la norme européenne harmonisée EN 10216-5 sous la dénomination X10CrNiCuNb18-9-3. Le DMV 304HCu est produit par Salzgitter Mannesmann Stainless Tubes et est la version européenne du Super 304H, développé par Sumitomo, pour être appliqué dans des petits tuyaux de (re)surchauffeur dans des centrales au charbon (ultra)supercritiques.

  • Mesurer de manière quantitative et précise la résistance à la rupture

    ESSAI CTOD
    Cet article est consacré à un essai qui permet de mesurer, de manière quantitative et précise, la résistance à la rupture: l'essai CTOD (Crack Tip Opening Displacement).

  • Le pliage : examen de la flexibilité et de la résistance des matériaux

    L’essai de pliage est un essai qualitatif simple et bon marché qui peut être utilisé pour déterminer tant la flexibilité que la résistance d’un matériau. Il est souvent utilisé comme essai de contrôle de qualité pour les soudures bout à bout. L’avantage de l’essai de pliage est que tant l’éprouvette de pliage que l’appareillage nécessaire pour l’essai sont simples. Des appareillages d’essai onéreux ne sont pas nécessaires, les éprouvettes sont faciles à réaliser et l’essai peut être réalisé à l’atelier. Le résultat peut être utile comme contrôle qualitatif pour assurer la continuité de la production.

  • Nouvelle génération d'aciers à 12% CR : VM12

    Actuellement, les aciers martensitiques 9% Cr, comme le E911 et P92, sont utilisés dans des centrales thermiques avec des paramètres de vapeur avancés. Le programme de recherche européen COST 522 avait pour objectif de développer de nouveaux matériaux qui permettaient une température de vapeur plus élevée (jusque 650 °C), ce qui augmente l’efficacité de la centrale et est par conséquent favorable pour l’environnement. Afin de répondre à cette question, Vallourec-Mannesmann a développé un nouvel acier martensitique 12% Cr, appelé VM12, produit en tube et en tuyau avec une résistance au fluage comparable au E911, T/P92 et une meilleure résistance à la corrosion que le X20CrMoV12-1.

  • La métallurgie et la métallurgie du soudage

    Cet article a pour but de rappeler le rôle de la métallurgie ainsi que sa particularité en soudage. Nous développerons également, sommairement, les premières notions de métallurgie générales qui permettent de comprendre le fonctionnement métallurgique d'un métal de base (le métal qui va être soudé). Enfin, nous concluons par un résumé des notions métallurgiques apportées.

Une question, remarque ou suggestion ?