Nouvel appareil pour l’enregistrement des paramètres de soudage

De nos jours, nous constatons que dans de nombreux secteurs, la barre pour le contrôle de la qualité de la soudure est de plus en plus haute. Ceci est bien évidemment dû au fait qu’on veuille livrer des produits de qualité. Si l’on désire souder un produit final, alors le soudage constitue un facteur qui doit être contrôlé. L’ISO 9001 considère le soudage comme étant un ‘procédé spécial’ parce que la qualité d’une soudure ne peut pas être démontrée uniquement par des essais destructifs. Dans plusieurs cas, l’introduction d’un système qualité en soudage conforme à l’ISO 3834 s’impose. La norme ISO 3834 stipule que l’enregistrement et la définition des paramètres de soudage est nécessaire pour contrôler la qualité de la soudure.

L’IBS possède depuis quelques temps un appareil capable d’enregistrer avec précision les  paramètres de soudage. Tout comme d’autres secteurs, le monde du soudage est en perpétuel changement. Les sources de courant ont beaucoup évolué ces dernières décennies. Les commandes électroniques qui sont intégrées dans la dernière génération des sources de courant permettent de régler rapidement le courant de soudage et la tension. Cette évolution implique que les appareils qui sont utilisés pour mesurer les paramètres de soudage doivent également être capables de mesurer les variations rapides de courant et de tension. Etant donné que notre dispositif actuel avait déjà 10 ans d’âge, un changement s’imposait. .

À la fin de l’année 2016, un nouvel appareil capable de mesurer avec précision les paramètres de soudage a été acheté. Celui-ci est également capable de donner l’évolution de la tension et du courant en fonction du temps.

 
Partager: 
Share