Micro-Soudage par faisceau d’électrons

Le soudage par faisceau d’électrons (Electron beam welding) est un procédé de soudage par fusion au cours duquel  la chaleur est produite par l’impact d’électrons, transmis et accélérés par un canon à électrons. L’émission, l’accélération et le trajet des électrons se font sous vide. L’avantage du soudage sous vide est qu’aucune oxydation ou interaction avec l’oxygène ou l’hydrogène n’a lieu. C’est l’idéal pour le soudage des matériaux qui s’oxydent très rapidement tels que le tungstène, le titane, le molybdène, le zirconium qui sont utilisés dans l’industrie aéronautique et spatiale.

Le secteur automobile s’intéresse également à cette technique : une déformation minimale est un avantage majeur dans la production en série d’engrenages de boîtes de vitesses. Les composants électroniques sont également soudés par faisceau d’électrons en raison de la haute précision et de l’apport de chaleur minime, ce qui protège l’électronique. Il n’y a aucun effet thermique à observer à quelques millimètres de la soudure. Cette technique permet également d’assembler des matériaux dissemblables. 

Joint d’un tube de tantale d’épaisseur 0,5 mm.

Assemblage d’un tube inox (diamètre 8 mm et épaisseur de la paroi 1 mm) et d’une pièce cylindrique de cuivre.

 
Partager: 
Share