Infothèque

Online bestellen


Documents EN 1090

Base solide pour votre Manuel de qualité EN 1090

Métallerie

Média professionnel pour l'industrie du métal

Publicaties


  • Arrivée du soudage par points par friction

    Avec le soudage par points par friction, une technique innovante est apparue sur le marché. L’assemblage est réalisé ici via la chaleur de friction et une déformation mécanique. Cette nouvelle technique de soudage convient pour le soudage de l’aluminium et offre une solution aux difficultés rencontrées lors du soudage par points par résistance de ces matériaux, comme l’usure de l’électrode et la tenue de l’outil. Cet article porte sur la recherche expérimentale relative à la nouvelle technique pour les alliages d’aluminium EN AW-7075 T6, utilisés en raison du bon rapport résistance-densité dans diverses applications du secteur du transport.

  • Développements récents dans le domaine du soudage MIG/MAG et TIG

    L'institut Belge de la Soudure a démarré un projet de recherche collective concernant les variantes innovatrices des procédés de soudage TIG et MIG/MAG. Le but de ce projet consiste en l'évaluation et dans quelles mesures ces variantes peuvent attribuer à une augmentation de la productivité et du rendement et à l'abaissement des coûts de production (coûts de soudage). En plus, ces procédés de soudage peuvent mener à des nouveaux produits partant par exemple d'une tôle plus mince, un joint entre l'acier zingué et l'aluminium, etc. ..

  • Micro-soudage par friction malaxage

    Soudage par friction malaxage est surtout approprié pour l’assemblage des matériaux à faible point de fusion (aluminium, laiton, cuivre, …). On parle de micro-FSW lorsque l’épaisseur des pièces est inférieure à 2 mm.

  • Comportement en fatigue amélioré des structures soudées en HSS (FATWELD) - Rapport final

    Les aciers haute résistance (HSS) disposent d'un potentiel considérable de réduction du poids ou d'allongement de la durée de vie dans de nombreuses applications industrielles, comme les machines agricoles ou les véhicules de construction. L'utilisation des HSS pour les structures soudées est aujourd’hui limitée, en raison de la faible résistance à la fatigue au niveau des cordons de soudure, dont il convient de tenir compte selon les codes du design. Pour y apporter une réponse, le projet FATWELDHSS a été lancé il y a trois ans avec l'appui du Research Fund for Coal and Steel (RFCS) européen, OCAS et l'Institut Belge du Soudage (IBS) comme membres du consortium. Le but de ce consortium a été d'étudier les différentes techniques de post-traitement du soudage et plus précisément leur effet sur la longévité à la fatigue des cordons de soudure (MAG) semi-automatiques.

    Les résultats de cette étude montrent qu'il est possible de récupérer en partie les meilleures propriétés de fatigue inhérentes aux matériaux de base HSS non soudés à hauteur du cordon de soudure, par l'utilisation d’un post-traitement de soudage approprié.

  • Soudage par impulsion magnétique des produits tubulaires

    Le soudage par impulsion magnétique est une nouvelle technique très innovante mais assez méconnue. Le soudage par impulsion magnétique est basé sur le principe de l'utilisation de forces électromagnétiques pour déformer ou souder des pièces. Etant donné que cette technique ne fait pas usage de chaleur pour réaliser l'assemblage, elle offre d'importants avantages par rapport aux techniques de soudage conventionnelles!

Une question, remarque ou suggestion ?