Infothèque

Online bestellen


Documents EN 1090

Base solide pour votre Manuel de qualité EN 1090

Tools paramètres de soudage

La réglette de soudeur

Métallerie

Média professionnel pour l'industrie du métal

Publicaties


  • EN 1090-2 un must pour les contructeurs en acier

    Depuis le 1er juillet 2014, les constructions en acier portantes doivent satisfaire aux exigences de la série EN 1090. La question est non seulement de savoir si un marquage CE doit être apposé pour satisfaire ainsi aux exigences de l'EN 1090-1, mais également de savoir si ce qui est fabriqué dans l'atelier, doit être conforme aux exigences de l'EN 1090-2. Ici, les facteurs déterminants sont, d'une part, les exigences éventuelles du cahier des charges et, d'autre part, la référence possible depuis le code de calcul: l'eurocode 3. Si la réponse à la deuxième question est un 'oui' catégorique, la présence d'un coordinateur de soudage responsable chez les fabricants en acier procédant au soudage sera cruciale pour la réussite du processus de production. 

  • La periode de transistion pour la norme EN 1090-1 se termine le 01-07-2014

    La période de transition pour la norme EN 1090-1 ne sera pas prolongée. A partir du 1er juillet 2014, le marquage CE sera absolument obligatoire pour tous les éléments de construction en acier et en aluminium lancés sur le marché. Mais qu'est-ce que cela signifie concrètement? Qu'est-ce qui va changer pour vous? Passons en revue les principales conséquences.

  • Prochaine sortie de la nouvelle EN ISO 9606-1

    La mise au point de la norme remplaçant l'EN 287-1 a été ardue. L'objectif était de remplacer la norme européenne actuelle 'EN 287-1: épreuve de qualification des soudeurs - soudage par fusion - Partie 1: aciers' par une norme internationale ISO 9606-1 de sorte qu'à l'avenir une même norme soit utilisée au niveau européen et international.

  • Formation responsible welding coodinator - Basic level (RWC-B)

    La supervision d’activités de soudage demande une connaissance technique et normative spécialisée. Le programme du RWC-B (formation en français) est une introduction au soudage, tant par ces aspects technologiques que par la gestion qualitative et normative. Grâce à ce programme, les entreprises confrontées aux techniques de soudage auront l’occasion de former leurs contremaîtres ou les personnes responsables du suivi de la qualité.

  • Le soudage des constructions métalliques suivant EN 1090-2

    L'EN 1090-1 a été harmonisée le 17 décembre 2010, ce qui signifie que la norme EN 1090-1 a été reconnue dans l'Union européenne comme norme harmonisée pour la directive pour les produits de construction (89/106/CEE). La fin de la période de coexistence était prévue pour le 1er juillet 2012, ce qui impliquait qu'il était obligatoire à partir de cette date de respecter l'EN1090 pour tous les
    produits de construction commercialisés.

  • Nouvelle structure de normalisation

    Dans le cadre de la transformation de l'IBN au NBN, la structure a tout à fait changé. L'Institut Belge de la Soudure (IBS) a été désigné par le NBN comme opérateur sectoriel pour le soudage et a établi une structure qui comporte sept souscommissions. Nous la précisons dans le schéma ci-dessous. Nous remarquons que l'apport de différentes branches de l'industrie est très important pour le développement futur des normes en soudage.
    La participation à une ou plusieurs souscommissions contient d'ailleurs plusieurs avantages intéressants.

  • Soudage - Technique de l'avenir

    Ceux qui ont suivi une bonne formation en soudage, ont un avenir prometteur.
    Nous vous racontons pourquoi.

  • Normes en soudage (mise à jour 04/2006)

    Le soudage est en développement constant. C’est pourquoi il est nécessaire de revoir les normes existantes tous les cinq ans. Chaque État membre européen a alors la possibilité de faire des remarques sur une norme déterminée. La deuxième possibilité d’un État membre est d’approuver la norme sans modifications. Une troisième option est l’annulation d’une norme en raison de son manque d’utilité dans l’industrie ou en raison de sa vétusté par rapport à la technique actuelle. On trouve ci-après un aperçu des normes les plus utilisées et bien intégrées, modifiées récemment ou dans un proche avenir.

  • Normes, impact sur l'industrie

    Durant ces dernières années, le secteur des appareils à pression/tuyauteries a été submergé par une grande quantité de nouvelles normes. L’avantage de cette standardisation est que l’horizon des normes a été radicalement limité. D’autre part, l’effet très régulateur de la normalisation impose des limites contraignantes. Les connaissances d’un expert sont impératives et des investissements supplémentaires en personnel et certification sont indispensables. La question se pose de savoir si cette nouvelle approche mène à quelque forme d’épargne? Seul l’avenir nous le dira!

  • Les défis pour votre secteur

    À l’occasion du salon du Benelux Welding Week 2003, l’organisateur Fairtec a invité quelques acteurs importants à une table ronde visant à débattre des défis pour le secteur. Le débat a traité non seulement des évolutions sur le plan
    des matériaux, des technologies et des appareils de soudage, des facteurs restrictifs pour l’innovation tels que les problèmes techniques, la réglementation et les donneurs d’ordre conservateurs, mais aussi des formations et des certificats. Qu’en est-il de la fuite de l’activité de soudage vers des pays à moindre niveau de salaire, de l’automatisation et du développement des normes, ainsi que – et c’est peut-être là le point le plus délicat – de la sécurité et de la santé.

Une question, remarque ou suggestion ?