Soudage par friction par point

Une technique de soudage par points innovante est récemment apparue sur le marché : le soudage par points par friction. Ici, l'assemblage se réalisé via la chaleur de friction. Cette technique de soudage est idéale pour le soudage d'aluminium et offre une solution face aux difficultés auxquelles le soudage par points par résistance de ces matériaux est confronté, comme l'usure de l'électrode et la tenue d'outil.

Avec notre équipement, nous pouvons examiner la faisabilité de ce procédé pour vos matériaux et vos applications.

Principe de fonctionnement

Pour effectuer le soudage par friction par point, on utilise un outil composé d’un pion, d’un manchon et d’une bague de clamage. Ce procédé permet de souder 2 tôles ou plus par recouvrement. Pendant la première phase du procédé, la bague de clamage fixe les tôles à souder contre l’enclume (“backing plate”) tandis que le pion et le manchon sont mis en rotation. Une pression est exercée entre l’ensemble pion-manchon et la surface supérieure des pièces à souder (Figure a). Le manchon s’enfonce ensuite dans la matière alors que le pion se rétracte, laissant la possibilité à la matière de s’ ”écouler” dans l’espace ainsi libéré par le pion (Figure b). Après avoir atteint une profondeur prédéfinie, le pion et le manchon se replacent à leurs positions initiales, forçant la matière à refermer le trou créé par le manchon (Figure c). Finalement, la rotation de l’outil est stoppée, l’outil dans son ensemble se rétracte, laissant un joint dont la surface est sans défauts avec un minimum de perte de matière (Figure d). Il est possible avec ce procédé d’assembler des matériaux dissimilaires. Selon certaines sources, il serait possible, avec ce procédé, d’assembler des métaux et des matériaux composites.

Avantages

  • idéale pour le soudage d'aluminium,
  • offre une solution aux difficultés auxquelles le soudage par points par résistance d'aluminium est confronté,
  • soudage d'alliages d'aluminium à résistance accrue avancés, qui ne peuvent pas être soudés avec les techniques de soudage conventionnelles.
  • assemblage des matériaux dissemblables comme par ex. de l'aluminium et de l'acier, des alliages d'aluminium revêtus ou des matériaux d'épaisseur différente.

Plus d'information

Les sociétés qui souhaitent effectuer une étude de faisabilité pour leur propres produits puissent faire appel à l'IBS. Nous effectuons également des essais de soudage, avec une caractérisation subséquente des soudures. Pour toute autre questions, veuillez contacter Koen Faes.

 
Partager
Share
  • dr. ir. Koen Faes

    EWE
    contactpersoon
    Team Leader Research | Project Manager
    Téléphone:
    +32 (0)9 292 14 03