INNOLAS: Diminution des coûts en utilisant des procédés de soudage innovants

Dernière modification: 
04-01-2018

L'institut Belge de la Soudure a démarré un projet de recherche collective concernant les variantes innovatrices des procédés de soudage TIG et MIG/MAG. Le but de ce projet consiste en l'évaluation et dans quelles mesures ces variantes peuvent attribuer à une augmentation de la productivité et du rendement et à l'abaissement des coûts de production (coûts de soudage). En plus, ces procédés de soudage peuvent mener à des nouveaux produits partant par exemple d'une tôle plus mince, un joint entre l'acier zingué et l'aluminium, etc. ..

 

Suite à ce projet, les entreprises participantes ont une meilleure compréhension des possibilités de ces nouveaux procédés de soudage. Cela aura comme résultat que ces procédés pourront être appliqués en production de façon justifié et fondé.

Faits qui ont mené à ce projet

Durant les décades précédentes, la plupart des travaux de soudure sont exécuté avec des procédés de soudage classiques comme le TIG et le MIG/MAG. Les dernières années pas mal des variantes innovatrices de ces procédés ont été développées. Ceci donne lieu à un éventail de nouvelles possibilités de production. Il est ainsi possible par exemple de remplacer le procédé de soudage TIG classique par une nouvelle variante du procédé MIG/MAG plus performant, et résultant dans une qualité équivalente. Ces nouveaux procédés peuvent mener à un abaissement des coûts de soudage, une productivité plus élevé et une accélération du développement des produits. Ces avantages mèneront au développement des produits avec une valeur ajouté plus élevé, ou un coût de production plus bas. Cela résultera dans un renforcement des positions concurrentielles des entreprises.

Brève description du projet

Tout récemment, de nombreuses nouvelles variantes prometteuses des procédés de soudage conventionnels (soudage MIG/MAG et soudage TIG) sont arrivées sur le marché. Les variantes du soudage MIG/MAG sont mieux connues sous leur acronyme: T.I.M.E., Rapid Melt, Cold Metal Transfer, ColdArc, Surface Tension Transfer (STT), ForceArc, etc. ... Au niveau du soudage TIG, on constate de récents développements très prometteurs, comme par exemple les procédés de soudage TOPTIG- et A-TIG.

Ces dernières années ont également connu une réelle évolution dans le domaine des sources de courant. Les nouvelles sources réglées électroniquement donnent un résultat plus fiable et un meilleur aspect extérieur de la soudure.

Les variantes du procédé MIG/MAG qui peuvent être traité dans le projet sont :

  • Le procédé T.I.M.E.- et Rapid-Melt (plus d'information ici);
  • Le procédé ForceArc (plus d'information ici);
  • Le procédé STT (plus d'information ici);
  • Le procédé Cold Metal Transfer (CMT) et ColdArc (plus d'information ici);
  • Le procédé MIG/MAG à double pulsation (plus d'information ici);
  • ...

Les variantes nouvelles du procédé TIG sont :

  • Le procédé A-TIG (plus d'information ici);
  • Le procédé TOPTIG (plus d'information ici);
  • ...

But du projet

Ce projet de recherche a permeis aux entreprises d'avoir rapidement un aperçu sur les possibilités des nouvelles variantes des procédés de soudage et de faire une évaluation des possibilités d'utilisation de ces procédés de soudage en fonction de leur application spécifique, une évaluation des investissements nécessaires, de la croissance du rendement par rapport à la technique actuellement utilisée, de la fiabilité du procédé, …

Description du projet

Des projets de recherche collective sont des études et recherches menées pour réunir les connaissances technologiques et les traduire en applications innovantes utilisables et ce, au profit d'un groupe d'entreprises. La recherche doit déboucher sur une plus-value visible économique et écologique ou sociale pour les entreprises participantes. Les connaissances engrangées sont ensuite mises à la disposition d'autres entreprises.