Est-il necessaire de faire appel à un organisme agréé pour faire qualifier les soudeurs ?

L’évolution des pratiques sur le marché des fabrications qui demandent des opérations de soudage, requiert de plus en plus que les soudeurs soient 'agréés'. Ces exigences sont imposées par les normes et codes d’exécution qui sont de plus en plus des obligations légales (PED, EN 1090, …) ou contractuelles (EN 15085, EN ISO 3834, ASME, …). La plupart des ateliers ne sont pas encore certifiés dans des systèmes de qualité, surtout en EN 1090, ce que les clients exigent d’abord, c’est au moins que les soudeurs soient 'certifiés'. Cette obligation est évidemment perçue avant tout comme une contrainte administrative, voire inutile, puisque 'mes soudeurs sont de bons soudeurs, ils soudent depuis vingt ans !' Les termes 'agrégation, qualification, certification' des soudeurs signifient une évaluation continue et objective des aptitudes des soudeurs à souder les assemblages qu’ils doivent réaliser au moment de la fabrication d’un élément.

MON CLIENT EXIGE QUE MES SOUDEURS SOIENT « AGRÉÉS », EST-CE UTILE ?

 

Cet article a été publié dans MÉTALLERIE - Lire l'article complet

Partager: 
Share