Corrosion sous contrainte

La résistance d’un matériau à la corrosion par fissuration dans un milieu donné peut être déterminée à l’aide d’une bague de fissuration par corrosion sous contrainte.

Il existe plusieurs essais de corrosion sous contrainte. Au cours du test suivant la norme ASTM G36 par exemple, le spécimen est immergé dans une solution bouillante de 45% MgCl2. Le temps écoulé avant l’apparition de la première fissure est une indication de la résistance du matériau à la corrosion sous contrainte.

 
Partager
Share