Rapport annuel 2016

Comme le montrera plus loin ce rapport d’activités, l’IBS a pu en 2016 perpétrer la tendance des dernières années à étendre le nombre total des membres affiliés. Ceci est très important pour ‘l’ancrage’ des connaissances et des compétences de l’IBS, mais aussi pour s’assurer que ces connaissances soient transmises aussi bien que possible aux sociétés membres.

  • Les trois piliers principaux en matière de chiffre d’affaires de l’IBS (facturation industrielle, les recherches subventionnées et les formations) ont subi quelques changements. Les missions immédiates pour entreprises sont restées stables, mais avec une diversification accrue du nombre de clients et des secteurs d’industrie. Concernant les recherches subventionnées, nous constatons une baisse dans le chiffre d’affaires total. Il est plus difficile d’obtenir de nouveaux projets, même si l’IBS a essayé en 2016 d’introduire des demandes de projets à travers un certain nombre de nouveaux canaux.
  • Pour les formations, nous observons également une baisse dans le chiffre d’affaire total. Les nombres élevés des participants et de formations portant sur l’EN1090 ne sont plus perceptibles. Il en résulte une baisse du chiffre d’affaires total, mais grâce à un effort considérable du côté des dépenses, l’IBS clôture tout de même l’année 2016 avec un bilan positif. L’accent est également davantage mis sur la diffusion des connaissances et des compétences à travers les enseignants des écoles techniques : lors des formations de coordinateur en soudage (EWCP-1090-B), quelques enseignants sont formés, et lors du symposium de soudage, un après-midi a de nouveau été consacré aux enseignants. En outre, l’IBS a ouvert ses portes deux fois en 2016 aux écoles techniques. De cette manière, l’IBS espère stimuler les élèves de 7e année à développer leur carrière en soudage, et convaincre d’autres jeunes à se lancer dans le soudage.
  • En 2016, l’IBS a obtenu sa certification VCA*, nécessaire pour pouvoir continuer à fournir des services à un certain nombre de grands clients, mais ceci a également placé le système de gestion de la sécurité, de la santé et de l’environnement de l’IBS à un niveau supérieur. Une attention constante à ces aspects reste importante et la certification VCA* y aide. Après un premier lancement en 2015, l’IBS a beaucoup investi dans les préparatifs de sa certification ISO 17025. Cela a effectivement conduit à des changements dans les méthodes de travail, et je suis convaincu que ceci entraînera une augmentation de la qualité de travail.

Je voudrai expressément remercier les clients, le personnel et le conseil d’administration de l’IBS pour la confiance et le dévouement.

- Peter Verhaeghe, Président IBS -

 
Partager: 
Share