Rapport annuel 2015

2015 a été pour l’IBS une bonne année bien remplie au cours de laquelle, grâce à de grands évènements comme Welding Week et le symposium du soudage à Anvers, nous avons de nouveau pensé à la meilleure stratégie pour présenter l’IBS aux organisations et personnes qui ne le connaissent pas encore. Etant donné la gamme variée d’activités, ceci n’est pas toujours facile. Mais en 2015, de nouveaux dépliants ont été conçus et bien distribués pendant les différents évènements.

  • Pendant le symposium de la soudure, le prix « Soete » a une fois de plus été décerné, cette fois à Patrick Van Rymenant (KU Leuven, Technologiecampus DeNayer à 7St Katelijne Waver), connu par une partie considérable du monde de la soudure Belge comme ‘inspirateur’ du cours à temps plein d’ingénieur soudeur. C’est également grâce à Patrick que la majorité des ingénieurs soudeurs actuels a intégré le monde du soudage. En tant que IBS nous espérons que cette reconnaissance soutiendra Patrick dans ses prochaines activités : enthousiasmer les jeunes étudiants pour ‘le monde des techniques d’assemblage’, l’agrandissement de l’équipe de recherche de l’université catholique de Louvain, et bien entendu son engagement chez l’IBS comme membre du conseil d’administration et du Comité Scientifique.
  • Le travail acharné de l’équipe au cours des années écoulées s’est également traduit en 2015 par un plus grand nombre de membres, ce qui est bien évidemment important pour une organisation d’adhésion. La diversité de ses membres et de ses clients reste élevée, ce qui constitue un défi constant pour l’IBS en tant que organisation pour répondre continuellement aux besoins et aux souhaits des entreprises dans des secteurs très variés.
  • En 2015, deux projets ont été lancés dans le cadre ‘Horizon 2020’ Européen, le successeur du 7e programme cadre (FP7). Pour l’IBS, il est également important de participer à des programmes de recherche à long terme, et il peut avec raison être fier de ses résultats étant donné que les taux de réussite dans ses programmes sont très faibles. Les projets nouvellement lancés s’intitulent ‘WRIST’ et ‘Join’EM’. Le premier projet a pour but le développement de nouvelles techniques d’assemblage d’aciers avancés pour rails, et le deuxième porte sur l’application du soudage électromagnétique par impulsion sur les assemblages cuivre-aluminium.
  • Après l’année record 2014 sur le plan des formations, 2015 a de nouveau été une année normale pour le nombre d’étudiants par formation, mais il y a eu au total 11 formations différentes, ce qui représente tout de même une forte augmentation comparée aux années passées. Des investissements supplémentaires dans la formation sont et restent une donnée importante pour nos entreprises manufacturières Belges, et ici aussi, l’IBS essaye de répondre continuellement aux besoins du marché.

Je souhaite explicitement remercier les clients, le personnel et le conseil d’administration de l’IBS pour la confiance et le dévouement.

- Peter Verhaeghe, Président IBS -

 
Partager: 
Share