Rapport annuel 2012

2012 a été, à nouveau, une année de changements utiles pour l’IBS, principalement en ce qui concerne le personnel, ce qui permet de poser de solides jalons pour l’avenir.

  • Au début 2012, Bart Verstraeten est (re)venu renforcer l’équipe IBS en tant que Directeur Technique mais l’équipe d’ingénieurs de projet a également été renforcée. Le nombre de missions industrielles a augmenté en 2012 par rapport à 2011. Plusieurs nouveaux clients ont trouvé le chemin de l’IBS ce qui nous donne confiance en l’avenir.
  • Conjointement avec des départements de UGent et Centexbel, l’IBS a investi en 2012 dans un nouveau SEM avec EDX. Pour l’exécution de nombreuses de nos missions et projets, c’est un appareil indispensable, par ex. pour pouvoir analyser des produits corrodés, évaluer des surfaces de rupture ou différents défauts dans les soudures. La recherche dans le domaine de la corrosion est un des domaines où l’IBS veut investir et se développer.
  • En 2012, de nombreuses demandes de projet ont été introduites dont un certain nombre a déjà été approuvé. L’accent est mis sur l’assemblage de matériaux difficiles à souder tels que les matériaux métalliques hétérogènes, ou l’assemblage de métaux à des composites. Pour ce dernier thème, un projet a été approuvé dans le Programme-cadre européen, une primeur pour l’IBS ce qui engendrera des défis tant du point de vue technique qu’administratif. De plus, le projet complémentaire sur Steel FSW a été approuvé. Le projet relatif au développement d’outillage pour le soudage par friction-malaxage est en cours.
  • L’été 2012 a vu le renouvellement et l’élargissement (avec Cebedeau, centre d’expertise en traitement et gestion de l’eau) du Groupement d’Intérêt Scientifique avec CEWAC en Wallonie, sous la dénomination: AWA Assembly and Water research Association. L’objectif de l’IBS est de poursuivre la collaboration avec CEWAC au niveau wallon et européen pour les demandes de recherche et les missions industrielles en faisant ainsi appel à la complémentarité de connaissances et d’équipement au sein du département assemblage de CEWAC.
  • La pression croissante sur les entreprises de pouvoir disposer du personnel ayant le niveau de formation adéquat pour les tâches de coordination en soudage est nettement visible par l’accroissement du nombre de participants aux différentes formations reconnues au niveau international. En 2012, notre offre de formations a été complétée par un nouveau cours ‘Responsible Welding Coordinator – Basic’, organisé en collaboration avec le CPS.

Les investissements réalisés dans les années passées en équipement (machines et équipements de laboratoire) et en personnel doivent permettre à l’IBS de poursuivre et développer ses activités dans les prochaines années. Je souhaite exprimer tous mes remerciements aux clients, au personnel et au Conseil d’Administration pour sa confiance et son engagement.

- Peter Verhaeghe, Président IBS -

 
Partager: 
Share