Production efficace via des gabarits adaptés

print icon

Production efficace via des gabarits adaptés

L'IBS et la KULeuven (Technologiecampus De Nayer Sint-Katelijne-Waver) envisagent de lancer un projet de recherche pour développer une méthode qui permettrait de réduire, voire d'éviter l'utilisation de gabarits de soudage. Cela peut être rendu possible en générant des connaissances utilisables dans la pratique pour prédire et réduire le retrait et la déformation de constructions soudées, en tenant compte du processus de soudage, des matériaux à souder, des épaisseurs de tôles, de la préparation de la soudure, de l'ordre de soudage, des paramètres de soudage optimaux, etc.

Processus de soudage avec faible apport thermique

Pour réduire le retrait et la déformation, on pensera aussi à l'utilisation de processus de soudage avec un faible apport thermique (les processus de soudage “froids”). Cela peut être réalisé avec les processus MAG avec l'apport thermique limité en maintenant la puissance de l'arc particulièrement basse mais ce résultat peut évidemment aussi être obtenu en utilisant justement des processus avec une densité énergétique très élevée en combinaison avec une vitesse de soudage bien plus élevée, ce qui améliore bien sûr le temps de production.

Gabarits de soudage automatisés

L'utilisation de gabarits de soudage automatisés ou de gabarits plus grands pouvant serrer la structure entière sont des possibilités pour accélérer considérablement le processus de fabrication.

Simulations à éléments finis

Ces connaissances pratiques seront soutenues par des simulations à éléments finis, spécifiquement dédiées au calcul du retrait et des déformations pendant et après le soudage.

Objectif

Finalement, un ‘best practice guide’ et un outil seront fournis à l'industrie, permettant de prédire la déformation et le retrait avec plus de précision et de les limiter le plus possible. Le développement de butées et d'éléments de serrage simples et réglables pour accroître la flexibilité de réglage dans le concept de base d'un gabarit de soudage doit aussi en résulter.

Pourquoi participer ?

Cette méthode de production intelligente permettra de réduire le nombre de gabarits de soudage ou de les adapter plus rapidement. Cela raccourcira le temps nécessaire pour passer d'un produit à l'autre et rendra donc la ligne de production plus efficace. Grâce à la méthode adaptée, la reproductibilité, la qualité et la précision dimensionnelle des produits s'amélioreront. Il y aura ainsi moins de déchets et il faudra moins d'actions de correction. Moins de déchets impliquent également moins d'achats de matières premières et moins de production de ferraille. Des adaptations du poste de travail amélioreront aussi la convivialité et l'ergonomie.

Participez a la recherche collective!

Si l'industrie montre suffisamment d'intérêt, l'IBS lancera avec la KULeuven un projet de recherche axé sur la pratique sur ce thème. Connaissances théoriques et pratiques seront ici à l'honneur. Des cas industriels seront également développés pour valider les nouvelles méthodes de travail et les confronter à la réalité. Pour mener ce projet à bien, la contribution de l'industrie est nécessaire.
Les entreprises désireuses de participer à ce projet de recherche peuvent contacter l'Institut Belge de la Soudure ou la KULeuven.

Contact :

Plus d'informations? Contactez:

 
Photo de contact

dr. ir. Koen Faes
EWE

+32 (0)9 292 14 03

 
  • SHARE
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn